| Accueil >> Bottin des brebis et des loups

Correspondance avec M. Pierre Lavoie
(Grand Défi, gaz à effet de serre, eugénisme, avortement)

Pierre Lavoie.
[Source]

Table des matières

1) S. Jetchick (2018-janvier-29)
2) N. Belval (2018-janvier-31)
3) S. Jetchick (2018-février-01)

1) S. Jetchick (2018-janvier-29)

-------- Forwarded Message --------
Subject: Correspondance avec M. Pierre Lavoie
Date: Mon, 29 Jan 2018 12:52:37 -0500
From: Stefan Jetchick
To: info (rajouter l'arobas ici) legdpl.com, cubesenergie
(rajouter l'arobas ici) legdpl.com, info (rajouter l'arobas
ici) orizon.ca, info (rajouter l'arobas ici) pierrelavoie.org

Bonjour M. Pierre Lavoie,

J'ai assisté récemment à une de vos conférences. Comme
vous parlez très vite, et que vous abordez de nombreux
sujets, j'aurais préféré avoir une transcription de ce
que vous avez dit sur laquelle m'appuyer, plutôt que de
me fier à ma légendaire mémoire de poisson rouge. Soyez
donc indulgent, j'ai peut-être mal compris ce que vous
avez dit, ou encore oublié le contexte, etc.

Il me semble que vous avez mentionné à un moment
donné que vous faites tellement de kilométrage en auto,
que cela vous donne l'occasion de tester de très nombreuses
stations d'essence (et l'efficacité de leur méthode de
paiement). Vous avez même dit que vous êtes un «chialeux»,
que vous aimez examiner et critiquer (constructivement,
bien sûr!).

Permettez-moi donc de faire moi aussi mon «chialeux» et
de critiquer votre conférence.

Mais avant de critiquer, j'aurais voulu énumérer toutes
les choses que vous avez dites, avec lesquelles je suis
parfaitement d'accord. Quelques exemples:

	- la crise de l'obésité chez les enfants est épouvantable,
	et il faut trouver des moyens de leur faire faire de
	l'activité physique (comme les Cubes énergie, le
	Grand Défi, etc.);

	- il faut trouver des «parents adoptifs» pour les «maladies
	orphelines», en d'autres mots il est inacceptable que
	certaines maladies n'aient pas de financement pour la
	recherche médicale, surtout lorsque les gens atteints de
	ces maladies n'ont rien fait pour mériter leur triste
	sort, alors que de l'autre côté on flambe des milliards
	sur des maladies causées par de mauvais styles de vie;

	- la mort d'un enfant est une tragédie (en passant, toutes
	mes condoléances pour Laurie et Raphaël, vos deux enfants
	décédés de l'acidose lactique);

	- le peuple québécois a souvent le réflèxe de demander
	plus l'argent au «Gouverne-Maman», plutôt que de se retrousser
	les manches et de prendre ses responsabilités;

	- VIVE LA VÉLORUTION! Bon, OK, ici je fais de la projection,
	mais vous avez quand même semblé insinuer que le vélo est
	une des plus belles inventions du monde! :-)

	- Etc.

Maintenant, deux critiques.

Tout d'abord, vous semblez vous vanter de faire énormément de
déplacements en auto. Vous semblez être fier de vivre à La Baie
et de travailler à Boucherville, et de faire environ 110000
kilomètres par année, en voiture, et d'user deux ensembles
de pneus d'hiver par année. C'est rigolo, parce que ce matin-là,
je me suis déplacé à votre conférence ainsi:

Stefan s'en va travailler, 7h15, -19 Celcius.

N'êtes-vous pas un peu une catastrophe écologique sur deux pattes?

N'y aurait-il pas moyen de faire un nouveau «Grand Défi» Pierre Lavoie:
diminuer grandement vos émissions de gaz à effet de serre, tout en
continuant de transmettre les bons messages énumérés ci-haut?

Quelques suggestions:

	- Enregistrer votre conférence, et la rendre disponible,
	libre de droits, sur l'Internet. (Moi je ne charge rien pour
	transmettre mes messages, et n'importe qui peut télécharger
	tout mon site web gratuitement.)

	- Promouvoir le développement économique en région, en
	déplaçant le siège social de votre entreprise là où vous
	habitez (région du Lac-St-Jean), et ensuite allez travailler
	à pied ou en vélo, à tous les jours. Quel bel exemple à
	donner à tous les québécois et québécoises! (En plus
	d'amener des emplois à une région qui en a bien besoin!)

	- Planifier les visites que vous faites dans les écoles
	de manière à le faire à vélo (avec une belle petite
	remorque à l'arrière de votre vélo, pour camper le soir!).

	- Etc.

En lien avec ma dernière suggestion, j'ajouterais une petite
demande patriotique. À ma connaissance, en ce moment, aucun
vélo n'existe sur le marché qui soit vraiment adapté au Québec.
Comme vous le savez, le Québec a deux saisons: «Hiver» et
«Construction». Or aucun vélo n'est vraiment adapté aux hivers
du Québec. Comme vous avez la cote d'amour avec plusieurs
bailleurs de fonds, ne pourriez-vous pas recueillir des fonds
pour financer un projet de recherche visant à inventer un
vélo vraiment adapté à notre pays nordique?

Maintenant, deuxième critique. Vous avez très furtivement
mentionné durant votre conférence «l'eugénisme», surtout pour
vous moquer des gens qui vous accusent d'en faire la promotion.

Sauf que, à un moment donné dans votre conférence, vous
avez bien dit que quand les tests d'ADN de Joly-Ann (née le
16 janvier 2004) sont revenus, vous avez été très soulagé,
parce que (et ici, j'aurais bien voulu avoir la transcription
officielle de votre conférence): «Nous allions pouvoir
poursuivre la grossesse». Vous semblez bien insinuer que la
«solution», si un bébé est difforme ou atteint d'une maladie
grave, c'est de le tuer par l'avortement.

Un autre indice que vous êtes peut-être réellement en
faveur de l'eugénisme, c'est votre liste de «solutions»
que vous proposez aux parents qui découvrent qu'ils sont
atteint d'une maladie orpheline, «solutions» qui sont
des variations sur le thème de l'insémination artificielle,
etc. Or toutes ces méthodes ont en commun de «chosifier»
l'enfant, de le traiter comme un objet. Nul n'a «le droit»
d'avoir un enfant. Un enfant n'est pas comme une voiture
ou un vélo, qu'on peut acheter ou vendre, ou mettre dans
le congélateur, ou tripoter comme un gars habile en mécanique
qui tripote son char en fin de semaine.

Un enfant est un don de Dieu qui est confié aux parents.
L'enfant n'appartient pas aux parents. Et même un
enfant malade ou difforme a quand même toute sa dignité
humaine, car il est fait à l'image et à la ressemblance de Dieu.

Vous insistez beaucoup dans votre conférence sur le fait que
la mort d'un enfant est une tragédie. Sauf que plus du tiers
de nos enfants au Québec sont assassinés par leur parents,
avant de naître. Vous semblez vouloir vous sacrifier pour des
causes perdues, pour des causes nobles mais peu populaires.
Pourquoi ne pas mentionner la tragédie de l'avortement dans
vos conférences? (Parce que vous perdriez instantanément tous
vos généreux commanditaires, et toute la bonne publicité
de Radio-Canada?)

Après vous avoir donné un délai raisonnable pour vous
laisser le temps de me corriger si je me trompe, j'aimerais
ensuite envoyer ce courriel à tous vos commanditaires,
pour voir ce qu'ils en pensent.

Au plaisir de recevoir votre réponse, afin de l'afficher
ici sur l'Internet.

Stefan Jetchick

2) N. Belval (2018-janvier-31)

-------- Forwarded Message --------
Subject: Re: Correspondance avec M. Pierre Lavoie
Date: Wed, 31 Jan 2018 09:30:54 -0500
From: Nicole Belval
To: Stefan Jetchick

Bonjour M. Jetchick,
Merci pour votre courriel.

Vous pouvez nous transmettre la communication et je lui
ferai parvenir dans les meilleurs délais.

Meilleures salutations,

Nicole
- -
NICOLE BELVAL, adjointe à la direction Le Grand défi Pierre Lavoie
www.legdpl.com |
540, d’Avaugour bureau 1300, Boucherville QC  J4B 0G6
T : 450-641-6669 poste 241 | C : 514-915-7036

3) S. Jetchick (2018-février-01)

-------- Forwarded Message --------
Subject: Re: Correspondance avec M. Pierre Lavoie
Date: Thu, 1 Feb 2018 09:03:22 -0500
From: Stefan Jetchick
To: Nicole Belval

Bonjour Mme. Belval,

>> Vous pouvez nous transmettre la communication et
>> je lui ferai parvenir dans les meilleurs délais.

Super, merci!

Mais remarquez que ce n'est pas essentiel que Pierre
Lavoie lui-même réponde. Vous êtes vastement assez
haut dans la hiérarchie pour répondre à mes questions.
Il suffira ensuite de montrer rapidement vos
suggestions de réponses à M. Lavoie, et lui pourra dire
«Oui» ou «Non», et signer. C'est un gars très occupé,
alors il sera sûrement reconnaissant que vous lui
facilitiez la tâche!

Ma communication pour M. Lavoie est ici, sur l'Internet:

	www.jesus-eucharistie.org/corr/lavoie_pierre.htm

Je préfère lui envoyer un hyperlien vers ma lettre,
que ma lettre directement, car cela simplifie le
processus (il peut tout-de-suite voir que ce n'est pas
une communication privée, mais bien une sorte de «lettre
ouverte», je peux facilement rajouter des références
vers mes sources, tous peuvent voir nos échanges (donc
c'est très «transparent» comme processus), etc.

Merci encore de prendre le temps de lire cette
communication!

Au plaisir,

Stefan

| Accueil >> Bottin des brebis et des loups